Présidentielle 2024 : Anta Babacar Ngom dévoile sa vision et s’engage à insuffler un nouvel espoir

Anta Babacar Ngom Diack, présidente du mouvement Alternative pour la relève citoyenne (ARC), a présenté samedi soir les principaux axes de son programme en tant que candidate à l’élection présidentielle de février 2024. Son objectif est de raviver l’espoir au sein de la jeunesse et de l’ensemble des citoyens sénégalais.

Lors de la cérémonie de lancement officiel de son mouvement sur l’esplanade du Grand Théâtre Doudou-Ndiaye-Coumba-Rose, elle a exprimé sa motivation en ces termes : « Sénégalaises et Sénégalais, ma candidature à l’élection présidentielle découle de mon désir de faire renaître l’espoir. Je me présente avec détermination à cette élection. »

Elle a ensuite souligné l’humilité de sa démarche tout en évoquant des thèmes essentiels : « Aujourd’hui, je me tiens devant vous pour discuter d’espoir, de changement et d’un avenir prometteur pour notre précieux pays. Je me positionne en tant que candidate de la diversité, de la vigueur et de la richesse de notre nation. »

Anta Babacar Ngom Diack a affirmé son engagement à investir dans les ressources les plus précieuses, en particulier la jeunesse qui se sent souvent délaissée et se tourne parfois vers l’émigration clandestine. Elle a déclaré : « Mon engagement se focalisera sur l’éducation et la formation professionnelle, pour façonner une nouvelle génération de leaders capables de relever les défis à venir. » Elle a également proposé de rendre l’éducation obligatoire dès l’âge de 6 ans et d’introduire l’enseignement de l’anglais pour tous.

Ses priorités comprennent également la mise en place d’un Service Civique de 24 mois pour 300 000 jeunes (hommes et femmes), placés au sein de l’Armée nationale. Elle a expliqué : « Une formation professionnelle de 12 mois leur sera offerte pour faciliter l’insertion de nos jeunes. » La candidate de l’ARC a également envisagé la création d’un ministère dédié aux Affaires religieuses, chargé de superviser l’enseignement religieux et de lutter contre la mendicité dans les rues.

Elle a exprimé son soutien en faveur d’un système de santé plus équitable, destiné à assister les individus qui n’ont pas les moyens de se procurer des soins médicaux. Elle a en outre promis de lutter pour l’autosuffisance alimentaire et de renforcer le patriotisme économique en favorisant la création de nombreux champions nationaux dans divers secteurs d’activité.

Anta Babacar Ngom Diack a souligné l’importance de renforcer la souveraineté du pays sur ses matières premières et ses hydrocarbures, insistant sur le caractère prioritaire de cette démarche pour l’avenir. Elle a conclu en affirmant que le moment du changement et de l’engagement citoyen est venu : « Nombreux sont ceux qui se dressent pour proclamer que le temps est venu de tourner la page. »

La candidate possède un master 1 en économie de l’université York à Toronto, un master 2 en gestion internationale de projets et en NTIC de l’université Paris Dauphine, ainsi qu’un Executive MBA en communication de Science Po Paris. Elle occupe depuis 2015 le poste de directrice générale au sein de la SEDIMA, entreprise fondée par son père en 2009.

Dakar24.net 

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights