L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Jean Paul Dias critique la dissolution du Pastef et appelle à la libération des détenus politiques

L’Envoyé spécial du Président de la République et membre de la coalition présidentielle, Jean Paul Dias, a exprimé son désaccord concernant la dissolution du Pastef, le parti de l’opposant Ousmane Sonko. Ce dernier est actuellement en détention depuis le 31 juillet.

Dans une déclaration, Jean Paul Dias a qualifié la dissolution du Pastef d' »excessive » et a remis en question la légitimité de cette mesure. Il a également évoqué l’arrestation et l’emprisonnement d’Ousmane Sonko, estimant que les accusations portées à son encontre ne justifiaient pas une telle répression.

Ce membre de la coalition présidentielle a appelé les magistrats à revoir leur position et à libérer ce qu’il a qualifié de « détenus politiques ». Pour lui, il est crucial de préserver les droits fondamentaux et les libertés des individus, même dans un contexte politique tendu.

Jean Paul Dias a eu l’occasion de s’exprimer sur ces questions lors de son passage à l’émission « Grand Jury » de la RFM. Son intervention a mis en lumière les préoccupations grandissantes au sujet de la dissolution du Pastef et des mesures prises à l’encontre des opposants politiques.

En résumé, Jean Paul Dias a vivement critiqué la dissolution du Pastef et a appelé à une approche plus modérée dans le traitement des affaires politiques, en mettant l’accent sur le respect des droits individuels et de la démocratie. 

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights