Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Vers la libération de Ousmane Sonko ? Le PDS salue l’initiative d’amnistie de Macky Sall

Dakar, le 5 mars 2024 – Les députés du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) membres du groupe parlementaire Démocratie-Liberté et Changement ont exprimé leur soutien au projet de loi d’amnistie proposé par le président Macky Sall. Dans un communiqué publié ce mardi, ils saluent une initiative visant à « apaiser le climat politique et social et à renforcer la cohésion nationale » après les événements douloureux de mars 2021.

Le projet de loi, qui sera présenté au vote le 6 mars à l’Assemblée nationale, « permettra la libération de M. Ousmane Sonko et lui offrira également une pleine et entière participation à la vie démocratique de notre pays », souligne le communiqué. Le PDS se félicite également de la possibilité pour « de nombreux jeunes sénégalais » de retrouver leurs familles à la veille du mois béni de Ramadan.

Fidèle à ses valeurs de « dialogue, paix, pardon, réconciliation et démocratie », le PDS affirme son attachement à l’organisation d’une élection présidentielle inclusive. En conséquence, les députés du PDS voteront en accord avec la position du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi, principalement concerné par ce projet de loi.

Cependant, le PDS précise que « en cas de refus du groupe Yewwi de voter la loi d’amnistie, il serait préférable que le texte soit retiré. »

Le PDS et l’amnistie : un soutien mesuré

Le soutien du PDS à l’amnistie est mesuré. Si le parti reconnaît les potentialités positives du projet de loi, il n’hésite pas à conditionner son vote à celui de Yewwi Askan Wi. Cette position traduit la complexité de la situation politique sénégalaise et les tensions persistantes entre les différentes formations.

L’avenir politique d’Ousmane Sonko en jeu

L’adoption de la loi d’amnistie est une question cruciale pour l’avenir politique d’Ousmane Sonko, leader de Pastef-Les Patriotes et principal opposant au président Macky Sall. Sonko, qui a été condamné à une peine de prison ferme pour « diffamation » et « injures publiques », a toujours clamé son innocence et dénoncé une manipulation politique.

Le vote du projet de loi d’amnistie sera suivi avec attention par l’ensemble de la classe politique sénégalaise et par la communauté internationale. Il pourrait constituer une étape importante vers l’apaisement du climat politique et la consolidation de la démocratie au Sénégal.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights