Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Scandale à la pouponnière Keur Yeurmandé : Nouveau revers pour Ndella Madior Diouf

Le nom de Ndella Madior Diouf, patronne de la pouponnière controversée « Keur Yeurmandé », continue de faire la une des journaux alors que l’étau se resserre autour d’elle. Une demande de liberté provisoire, présentée par son avocat et incluant une mesure de contrôle judiciaire avec port de bracelet électronique, vient d’être rejetée par le magistrat instructeur, comme le révèle le journal Les Échos.

Selon les informations recueillies, la prévenue a été récemment auditionnée par le juge d’instruction du 2e cabinet, Mamadou Seck, au cours d’une séance qui s’est déroulée mercredi dernier. Une source judiciaire rapporte que lors de cet interrogatoire, Ndella Madior Diouf a fermement nié toutes les accusations portées contre elle.

En décembre 2023, elle avait été placée sous mandat de dépôt pour une série de chefs d’accusation graves, notamment homicide involontaire, complicité dudit chef, exercice illégal de médecine, privation d’alimentation ou de soins ayant entraîné la mort d’enfants, et obtention illicite de certificats d’inhumation. Ces accusations font suite à la diffusion de vidéos choquantes montrant des actes de maltraitance infligés à des bébés au sein de sa pouponnière.

Le scandale entourant la pouponnière « Keur Yeurmandé » continue de susciter l’indignation et soulève des questions sur la protection des enfants et les pratiques des établissements d’accueil. L’affaire reste suivie de près par l’opinion publique alors que la justice poursuit son enquête pour faire toute la lumière sur cette sombre affaire.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights