Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Risque de Prison : Bah Diakhaté et Cheikh Tidiane Ndao Confrontés à un destin incertain

Dans une situation tendue à la Division des Investigations Criminelles, Bah Diakhaté et l’Imam Cheikh Tidiane Ndao sont actuellement confrontés à un destin incertain. Leur placement en garde à vue fait suite à une auto-saisine du Procureur de la République, les exposant à des conséquences potentiellement graves.

Aujourd’hui, leur sort sera décidé lors de leur comparution devant le maître des poursuites. Les options sont limitées et sévères : une possible incarcération immédiate, la mise en œuvre d’une information judiciaire, le placement sous contrôle judiciaire, ou même l’abandon des poursuites.

Cependant, il est important de souligner que peu ont pu éviter la sanction après une confrontation avec le procureur pour des délits similaires. En l’occurrence, Bah Diakhaté et Cheikh Tidiane Ndao sont poursuivis pour diffamation et offense envers une personne exerçant des fonctions présidentielles, des infractions sévèrement punies par la loi.

L’article 255 du Code Pénal stipule clairement les peines encourues pour de telles infractions, allant jusqu’à trois ans de prison ferme et des amendes pouvant atteindre 1,5 million de FCFA. Cette loi vise à prévenir la propagation de fausses nouvelles ou de pièces falsifiées, et à protéger la stabilité et la réputation des institutions publiques.

Bah Diakhaté et Cheikh Tidiane Ndao se retrouvent ainsi confrontés à un avenir incertain, leur destin entre les mains de la justice. Leur situation met en lumière les enjeux cruciaux liés à la liberté d’expression et à la responsabilité qui en découle dans le contexte actuel.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights