Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Présidentielle 2024 : Le juge refuse la liberté provisoire à Diomaye Faye, sa coalition dénonce un « acharnement »

Dakar, le 31 janvier 2024 – Le doyen des juges a rejeté mardi la demande de liberté provisoire de Bassirou Diomaye Faye, candidat à l’élection présidentielle du 25 février prochain. Cette décision a été vivement condamnée par la coalition « Diomaye Président » qui y voit un « acharnement » du régime en place contre l’opposant.

M. Faye est en détention depuis plusieurs mois pour des accusations de « complot contre l’autorité de l’Etat, d’actes de nature à troubler l’ordre public et de diffusion de fausses nouvelles ». Ses partisans clament son innocence et accusent le pouvoir de l’empêcher de battre campagne.

Le 24 janvier dernier, le président Macky Sall avait déclaré, lors d’une rencontre avec des candidats recalés, qu’il ne s’opposerait pas à une liberté provisoire pour M. Faye. Le ministre de la Justice avait également soutenu que la décision revenait au juge.

La coalition « Diomaye Président » dénonce un « deux poids deux mesures » et rappelle que « jamais dans l’histoire politique du Sénégal, un candidat n’a été empêché de battre campagne alors qu’il n’a pas été jugé et qu’il garde ses droits politiques intacts ».

Elle qualifie cette décision d' »achèvement d’un long processus d’atteinte aux libertés fondamentales » et prévient que « cette atteinte prendra fin dans exactement 25 jours », date du scrutin présidentiel.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights