Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Premier baril du champ Sangomar : Le pétrole sénégalais va enfin couler, vers un nouveau souffle pour l’économie ?

Dakar, Sénégal – 11 juin 2024Woodside, opérateur de la coentreprise Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Offshore Profond (RSSD), a annoncé aujourd’hui l’accomplissement en toute sécurité de la production du premier baril du champ Sangomar, situé au large du Sénégal. Ce jalon historique marque le début du premier projet pétrolier offshore du pays et ouvre une nouvelle ère pour l’industrie, l’économie et la population sénégalaise.

Une première étape majeure

La phase 1 du développement du champ Sangomar comprend une installation autonome de production, de stockage et de déchargement en mer (FPSO) nommée Léopold Sédar Senghor, en hommage au premier président du Sénégal. Située en eaux profondes et d’une capacité nominale de 100 000 barils par jour, l’FPSO est reliée à des infrastructures sous-marines conçues pour permettre des phases additionnelles de développement.

« C’est un jour historique pour le Sénégal et pour Woodside », a déclaré Madame Meg O’Neill, PDG de Woodside. « Le premier baril du champ Sangomar est une étape clé qui témoigne de la concrétisation de notre stratégie. Le projet Sangomar devrait générer de la valeur pour les actionnaires conformément aux termes du Contrat de Recherche et de Partage de Production (CRPP). »

Un projet d’envergure

Le FPSO Léopold Sédar Senghor est amarré à environ 100 kilomètres au large du Sénégal et dispose d’une capacité de stockage de 1 300 000 barils. La phase 1 du projet comprend 23 puits, dont 11 puits de production, 10 puits d’injection d’eau et 2 puits d’injection de gaz. Le forage et la complétion de 21 des 23 puits ont déjà été effectués, dont 9 puits de production. Un 24e puits de production est également en cours de complétion.

Le coût de la phase 1 du projet de développement du champ Sangomar reste dans la fourchette prévue de 4,9 à 5,2 milliards de dollars US.

Un impact positif pour le Sénégal

Le début de la production du pétrole de Sangomar devrait avoir un impact positif significatif sur l’économie sénégalaise. Le projet devrait générer des recettes fiscales importantes pour le gouvernement et créer des milliers d’emplois directs et indirects. Le développement du secteur pétrolier offshore devrait également stimuler la croissance d’autres secteurs économiques, tels que la construction, les transports et les services.

« Le projet Sangomar est un élément clé de la stratégie de développement du Sénégal », a déclaré Son Excellence Macky Sall, Président de la République du Sénégal. « Ce projet permettra de créer des emplois, de générer des revenus et de stimuler la croissance économique. Nous sommes déterminés à faire du Sénégal un pays pétrolier et gazier de premier plan en Afrique. »

Un engagement pour la sécurité et l’environnement

Woodside s’engage à mener ses activités en toute sécurité et dans le respect de l’environnement. La société a mis en place des mesures strictes pour prévenir les accidents et les déversements d’hydrocarbures. Woodside s’engage également à minimiser l’impact de ses activités sur l’environnement marin et à contribuer à la protection de la biodiversité.

Un avenir prometteur

Le premier baril du champ Sangomar est un symbole de l’avenir prometteur du Sénégal. Le développement du secteur pétrolier offshore permettra au pays de tirer parti de ses ressources naturelles pour améliorer les conditions de vie de sa population et construire un avenir durable.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights