Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Offense aux Tidianes : Arrestation d’Oustaz Oumar Sall par la DSC

Le prêcheur renommé Oustaz Oumar Sall se retrouve dans une situation délicate après avoir été arrêté et placé en garde à vue par la Division spéciale de cybersécurité de la police nationale, révèlent des sources de Dakar24. Les accusations portées contre le maître coranique incluent le dénigrement de pratiques cultuelles de la confrérie des tidianes, notamment la Wazifa et l’Hadaratoul Jummah.

Suite à la sortie controversée d’Oustaz Oumar Sall, le Collectif international des talibés Cheikh a déposé une plainte pour diffamation et insulte via un système informatique envers un groupe de personnes, ainsi que pour provocation d’actes d’intolérance entre des personnes de sectes religieuses différentes. Le parquet a confié l’enquête au commissaire Aly Kandé, à la tête de la Division spéciale de cybersécurité, qui a convoqué le prêcheur mercredi dans le cadre de l’enquête. À la suite de son interrogatoire, Oustaz Oumar Sall a été placé en garde à vue, selon nos confrères.

Retour sur les faits : Oumar Sall a critiqué certaines pratiques de la confrérie tidiane, affirmant notamment que « le Prophète n’a jamais enseigné de scander le nom d’Allah à la fin de la prière », faisant référence à la Wazifa et à l’Hadaratoul Jummah propres à cette confrérie. Ces propos ont choqué les talibés Cheikh, entraînant des plaintes. Oustaz Oumar Sall a présenté des excuses aux tidianes, mais a également précisé lors d’une nouvelle sortie : « Je n’ai cité personne. J’ai juste dit que le Prophète Mohammad n’a enseigné à personne à scander le nom d’Allah après la prière. »

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture

Verified by MonsterInsights