Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Me Aïssata Tall Sall : «Il n’y a jamais eu de libération sur des bases politiques. C’est faux…»

Dakar, le 20 février 2024 – Face à la presse ce mardi, la Garde des Sceaux, Me Aïssata Tall Sall, a tenu à clarifier la situation des récentes libérations de détenus qui ont secoué l’opinion publique sénégalaise. Elle a réfuté catégoriquement l’idée qu’il y ait eu des détenus politiques au Sénégal, affirmant que ces libérations étaient uniquement motivées par le respect des lois et règlements en vigueur.

« Certains disent qu’on est dans une situation politique, que ce sont des détenus politiques, libérés pour des raisons politiques. C’est faux », a déclaré Me Sall. « En réalité, ces personnes libérées étaient détenues à l’occasion de manifestations. Peut-être qu’elles avaient des volontés politiques qu’elles voulaient démontrer. Mais les raisons qui les ont envoyées en prison, ne sont pas politiques. »

La ministre a insisté sur le fait que chaque cas a été examiné minutieusement par les autorités judiciaires, en se basant sur le code pénal sénégalais. « Il n’y a eu aucune pression politique », a-t-elle affirmé. « Les libérations sont le résultat d’une analyse approfondie de la situation pénale de chaque détenu. »

Me Sall a également souligné que ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’un climat d’apaisement, conformément à la vision du président de la République. « Le chef de l’Etat a toujours appelé à la décrispation et au dialogue », a-t-elle rappelé. « Ces libérations contribuent à cet apaisement et permettent de tourner la page sur des événements douloureux. »

La sortie de la Garde des Sceaux est intervenue après plusieurs critiques formulées par l’opposition et des organisations de défense des droits de l’homme, qui accusaient le gouvernement de Macky Sall de museler la dissidence en emprisonnant des opposants politiques.

La question des détenus politiques est un sujet sensible au Sénégal, où la liberté d’expression et de manifestation est souvent remise en question. Les récentes libérations pourraient contribuer à apaiser les tensions et à créer un climat plus favorable au dialogue politique.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights