Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Le Sénégal renforce ses liens commerciaux avec le Mali et le Burkina Faso

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, s’est rendu récemment au Mali et au Burkina Faso, deux pays voisins avec lesquels le Sénégal partage des liens commerciaux importants. Cette visite, au-delà de sa dimension diplomatique, visait à renforcer la coopération économique entre les trois nations.

Des partenariats économiques stratégiques

Le Mali et le Burkina Faso sont des partenaires commerciaux de premier plan pour le Sénégal. En 2022, les exportations sénégalaises vers le Mali ont atteint 708,8 milliards de francs CFA (environ 1,1 milliard de dollars), faisant du Mali le premier client africain du Sénégal. Les exportations vers le Burkina Faso se sont élevées à 35,338 milliards de francs CFA (environ 55 millions de dollars) pour la même période.

Ces échanges commerciaux couvrent une large gamme de produits, notamment les produits alimentaires, les produits manufacturés et les matériaux de construction. Le Sénégal exporte également des services vers ses voisins, tels que des services de transport et de logistique.

Un engagement pour l’intégration régionale

La visite du président Faye a également souligné l’engagement du Sénégal à promouvoir l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. Le Sénégal est un membre actif de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui vise à créer un marché commun et une monnaie unique pour la région.

Le renforcement des liens commerciaux entre le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso est un élément important de cet effort d’intégration régionale. Cela permettra aux trois pays de stimuler leur croissance économique, de créer des emplois et d’améliorer le niveau de vie de leurs citoyens.

Perspectives d’avenir

Les perspectives d’avenir pour les échanges commerciaux entre le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso sont positives. Les trois pays ont exprimé leur volonté de continuer à renforcer leurs partenariats économiques. La mise en œuvre de l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA) devrait également contribuer à stimuler les échanges commerciaux entre les pays africains.

En conclusion, la visite du président Faye au Mali et au Burkina Faso a été un succès et a permis de renforcer les liens commerciaux entre les trois pays. Les perspectives d’avenir pour ces échanges sont positives et devraient contribuer à la croissance économique et au développement des trois nations.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights