Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Le certificat de décès parle : Modou Guèye, victime des FDS, succombe à une mort accidentelle par arme à feu »

Dans un drame qui a secoué la ville de Dakar, Modou Guèye, âgé d’une vingtaine d’années, est devenu la deuxième victime des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) lors des manifestations du vendredi 9 février 2024 à Colobane. Grièvement blessé par balle lors d’un rassemblement contre le report de l’élection présidentielle, il a été transporté en urgence à l’hôpital Principal de Dakar. Malheureusement, malgré les efforts déployés par les équipes médicales, il a succombé à ses blessures le samedi matin aux alentours de 7 heures.

Le certificat de décès, émis par le Médecin Colonel Khalifa Ababacar Wade de l’hôpital Principal de Dakar, a révélé une tragique réalité : Modou Guèye est décédé des suites d’une mort accidentelle par arme à feu. Les détails poignants du certificat ont décrit un traumatisme thoraco-abdominal causé par la balle, entraînant l’éclatement de son foie et un choc hémorragique irréversible malgré les interventions chirurgicales et d’embolisation.

La mort de Modou Guèye soulève de vives préoccupations quant à l’usage de la force lors des manifestations et met en lumière la nécessité de mesures pour protéger la vie des citoyens engagés dans l’expression démocratique de leurs opinions.

En cette période de turbulence politique, l’appel à la justice et à la transparence résonne avec une force renouvelée, alors que la nation pleure la perte de ces jeunes vies brisées par la violence.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture

Verified by MonsterInsights