Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Khalifa Sall dénonce un « coup d’État constitutionnel » et appelle à la mobilisation

Dakar, le 3 février 2024 – Le leader de Taxawu Sénégal, Khalifa Ababacar Sall, a réagi avec virulence au report de l’élection présidentielle, le qualifiant de « coup d’État constitutionnel » perpétré par le président Macky Sall.

Un « coup d’État constitutionnel » sans base légale

Dans un discours cinglant, Khalifa Sall a accusé le président Sall d’avoir « subitement » stoppé le processus électoral « sans aucune base légale ». Il a dénoncé l’abrogation du décret convoquant le collège électoral comme un « acte de forfaiture » et une « violation flagrante de la Constitution ».

Un « bélier » contre la démocratie

Le leader de l’opposition a accusé Macky Sall de s’être « armé d’un bélier pour défoncer les remparts de notre démocratie » depuis son accession au pouvoir. Il a fustigé le « rêve d’éternité au pouvoir » du président et son « désir de monarchiser notre pays ».

Un appel à la mobilisation

Khalifa Sall a appelé à la mobilisation de toutes les forces vives de la nation pour faire face à ce qu’il qualifie de « dérives du pouvoir ». Il a exhorté les Sénégalais à « dresser des barricades » contre la « forfaiture » et à « remettre la République à l’endroit ».

Un message clair et ferme

Le message de Khalifa Sall est clair et ferme : le report de l’élection présidentielle est inacceptable et l’opposition ne se laissera pas faire. Le leader de Taxawu Sénégal appelle à la résistance populaire pour défendre la démocratie et le respect de la Constitution.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights