Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Juan Branco à Dakar : L’État sénégalais lance une chasse à l’homme pour son arrestation

Au cœur de l’actualité juridique sénégalaise, l’État se prépare à mettre en œuvre un mandat d’arrêt international visant Juan Branco, l’avocat français qui a attiré l’attention lors de la conférence de presse des avocats d’Ousmane Sonko.

Selon des sources judiciaires contactées par nos confrères de Seneweb, les autorités sont bien déterminées à traquer Branco sans relâche jusqu’à son arrestation, ainsi que celle de ses complices présumés. Considéré comme un fugitif, l’avocat sera l’objet d’une vaste opération de recherche menée conjointement par la police et la gendarmerie.

La situation découle des deux plaintes déposées par Juan Branco contre l’État du Sénégal, l’une devant la Cour pénale internationale (CPI) et l’autre devant les juridictions françaises, accusant le pays de crimes contre l’humanité. En réponse à ces démarches judiciaires, le procureur de la République avait sollicité un mandat d’arrêt international à l’encontre de l’avocat.

Ainsi, une course contre la montre a été lancée par les forces de sécurité sénégalaises, déclenchant l’opération « 24h Chrono » pour appréhender Juan Branco et le placer en détention dès que possible.

Cependant, cette affaire complexe soulève des questions sur les mécanismes de justice internationale et les implications juridiques impliquant des personnalités étrangères dans des affaires nationales. La portée internationale de cette traque ajoute une dimension délicate aux relations entre le Sénégal et la France, pays dont est originaire l’avocat poursuivi.

Affaire à suivre…

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights