Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Explosion de Joie à Abidjan: La Côte d’Ivoire Démarre en Force en Battant la Guinée-Bissau (2-0)

La Côte d’Ivoire, pays-hôte sous pression, s’est idéalement lancée en l’emportant 2 à 0 contre la Guinée-Bissau en match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations, samedi soir à Abidjan.

Désireux de ne pas rater leur entrée en matière à domicile, les Eléphants du sélectionneur français Jean-Louis Gasset ont ainsi rassuré leurs supporters, qui n’ont dû attendre que quatre minutes avant de fêter l’ouverture du score.

La première explosion de joie dans le stade Alassane Ouattara est venue d’un exploit de l’ancien lensois Seko Fofana, qui a ouvert la marque d’une belle frappe enroulée après avoir résisté au marquage de deux joueurs adverses.

Les choses ne pouvaient mieux commencer pour les Ivoiriens, tout habillés d’orange, face à un adversaire qui n’a encore jamais gagné le moindre match en Coupe d’Afrique.

Fofana, désormais sous les couleurs du club saoudien d’Al-Nassr aux côtés de Cristiano Ronaldo, a bien failli réussir le doublé à la 35e minute, mais sa frappe à l’entrée de la surface a été détournée sur la barre transversale par le gardien Ouparine Djoco.

Alors que la rencontre avait baissé de rythme, avec une domination assez stérile des Ivoiriens, l’ancien stéphanois Jean-Philippe Krasso a soulagé les siens en doublant la marque sur un joli exploit personnel (56e).

A la réception d’un centre de Jonathan Bamba, l’attaquant de l’Etoile Rouge Belgrade s’est joué de deux adversaires sur deux contrôles aériens avant de marquer d’une reprise croisée en pivot du gauche.

Un premier succès plus difficile que ne semble l’indiquer le score mais qui va ôter pas mal de poids pesant sur les épaules des Ivoiriens, éliminés en huitièmes de finale lors de l’édition précédente au Cameroun, battus par l’Egypte aux tirs au but.

La Guinée-Bissau n’a pourtant pas démérité, et a même à plusieurs reprises porté le danger devant le but de Yahia Fofana, notamment sur des actions de l’attaquant lyonnais Mama Baldé, qui est cependant sorti blessé à la 85e minute. 

Favorite sur son sol, la Côte d’Ivoire espère décrocher une troisième étoile, après les victoires de 1992 et 2015, et briser la malédiction de l’organisateur, qui n’a plus remporté la CAN depuis l’Égypte au Caire en 2006. C’était devant la Côte d’Ivoire de Didier Drogba en finale (0-0, 4 t.a.b. à 2).

Et surtout effacer le cauchemar de l’édition 1984, également à domicile, soldée par une élimination au premier tour.

Lors de la prochaine journée jeudi prochain la Côte d’Ivoire sera opposée au Nigeria qui débute le tournoi dimanche contre la Guinée Equatoriale.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights