Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Exclu de la présidentielle 2024 : Ousmane Sonko, vers un retour en grâce politique ?

Dakar, le 5 mars 2024 – Le projet de loi d’amnistie déposé par le gouvernement sénégalais pourrait ouvrir la voie à un retour en force de l’opposant Ousmane Sonko, exclu de la dernière présidentielle pour une condamnation pour diffamation.

Le texte, qui vise à apaiser le climat politique et social du pays, couvre les événements survenus entre le 1er février 2021 et le 25 février 2024, y compris les condamnations prononcées pour des actes à caractère politique.

Un retournement de situation inespéré pour Sonko

Condamné à une peine de prison ferme et inéligible à la présidentielle de 2024, Ousmane Sonko pourrait voir son destin politique basculer grâce à ce projet de loi. Sa condamnation pour diffamation dans l’affaire Mame Mbaye Niang pourrait être effacée, lui permettant de retrouver ses droits civiques et de se présenter à nouveau aux élections.

Un projet de loi controversé

Si l’amnistie est saluée par certains comme un geste d’apaisement, d’autres la critiquent comme une tentative d’échapper à la justice. Des organisations de défense des droits humains craignent que cela ne renforce l’impunité et ne sape l’État de droit.

Un vote crucial pour l’avenir du Sénégal

L’examen du projet de loi en commission ce mardi et son vote en plénière mercredi seront des moments décisifs pour l’avenir politique du Sénégal. L’adoption du texte pourrait redistribuer les cartes dans le paysage politique et influencer les prochaines échéances électorales.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights