Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Éducation Nationale : Un Budget en Hausse de 130 Milliards FCFA Adopté par la Majorité des Députés

Le budget du ministère de l’Éducation nationale, fixé à 909 milliards 323 millions 430 mille 797 francs CFA avec une augmentation significative de 130 milliards 773 millions 980 mille 529 francs CFA, a été approuvé mercredi par une majorité de députés.

Cette augmentation substantielle s’explique par la volonté des autorités publiques de prendre en considération l’impact financier des accords conclus entre l’État et les syndicats d’enseignants, la mise à jour du personnel, les réclamations des décisionnaires, ainsi que la mise en solde des corps émergents, entre autres mesures.

Le vote des députés en faveur du budget, après près de cinq heures de débats lors de la séance plénière à l’Assemblée nationale, a enregistré 94 voix favorables et 27 abstentions.

Comparé au montant de 778 milliards 549 millions 450 mille 268 francs CFA de l’exercice budgétaire précédent, le budget pour l’année 2024 représente une hausse de 16,8% en valeur relative.

Cette augmentation englobe le paiement des rappels et intégrations d’un montant de 75 milliards de francs CFA, la dotation des nouveaux collèges et lycées d’un montant de 169 millions de francs CFA, ainsi que le renforcement des crédits de fonctionnement de l’École. sénégalaise internationale de Djeddah, d’un montant de 104 millions 551 mille 152 francs CFA.

Le budget 2024 prévoit également des investissements dans la construction et l’équipement scolaires, visant à réduire les abris provisoires et le déficit de tables-bancs, pour un montant dépassant les 11 milliards de francs CFA.

Le ministre de l’Éducation nationale, Cheikh Oumar Anne, a souligné que 84% de l’exécution budgétaire est orientée vers la prise en charge des dépenses de personnel, qualifiant cet investissement de capital humain essentiel pour le développement du pays.

Il a mis en avant l’importance de l’investissement dans l’éducation, remarquable que 61% de la population a entre 0 et 24 ans, et que cet investissement permet de transformer la jeunesse en une force de production.

Concernant les écoles coraniques, le ministre a assuré qu’elles sont bien prises en compte dans le budget 2024, conformément au programme « Éducation non formelle » pertinent du programme « Éducation de base des jeunes et des adultes ».

Le ministre des Finances, Moustapha Bâ, a constaté que le budget du ministère de l’Éducation a connu une augmentation de 177% depuis 2012, passant de 325 milliards à 909 milliards en 2023.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture

Verified by MonsterInsights