Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Décision Conseil constitutionnel: La CEDEAO demande à Macky de fixer la date pour la tenue de l’élection…

Dakar, le 16 février 2024 – La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a salué la décision du Conseil constitutionnel du Sénégal d’annuler le décret du président Macky Sall abrogeant la présidentielle du 25 février. L’instance communautaire a exhorté toutes les parties prenantes à respecter cette décision et à privilégier le dialogue inclusif pour préserver les acquis démocratiques du pays.

Dans un communiqué publié le 15 février, la Commission de la CEDEAO a pris acte de la décision du Conseil constitutionnel et a appelé les autorités compétentes à fixer la date pour la tenue de l’élection présidentielle conformément à cette décision.

« La Commission lance un appel à la classe politique et aux forces vives à faire preuve de retenue et à privilégier le dialogue inclusif pour préserver les acquis démocratiques de ce pays phare de la CEDEAO », souligne le communiqué.

La CEDEAO a également réaffirmé son engagement à soutenir le Sénégal dans l’organisation d’une élection présidentielle libre, inclusive et transparente.

Un contexte tendu

La décision du Conseil constitutionnel est intervenue dans un contexte tendu au Sénégal. Le président Macky Sall avait initialement décidé d’abroger la présidentielle du 25 février, arguant de la nécessité de réviser le code électoral. Cette décision avait été contestée par l’opposition et la société civile, qui y voyaient une tentative de M. Sall de se maintenir au pouvoir au-delà de son deuxième mandat.

La décision du Conseil constitutionnel a donc été accueillie avec soulagement par many Senegalese, qui craignaient une dérive autoritaire de leur pays.

Des défis à relever

Cependant, la situation reste fragile au Sénégal. La classe politique est profondément divisée et le dialogue entre le pouvoir et l’opposition est au point mort.

La CEDEAO a appelé les parties prenantes à surmonter leurs divergences et à s’engager dans un dialogue constructif pour garantir la tenue d’une élection présidentielle apaisée et transparente.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights