Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Birahim Seck clarifie : « La commission d’enquête parlementaire n’impactera pas le calendrier électoral »

L’Assemblée nationale a voté hier en faveur de l’instauration d’une commission d’enquête parlementaire visant à éclaircir les circonstances de l’éviction de Karim Wade et d’autres candidats de la liste présidentielle prévue le 25 février prochain. Birahim Seck, coordonnateur du Forum Civil, a affirmé que cette commission « ne peut en aucun cas entraîner un report des élections ».

« Nous avons suivi de près l’évolution à l’Assemblée nationale. Cent vingt députés ont voté en faveur de la mise en place de cette commission d’enquête parlementaire, un droit qui appartient aux parlementaires et ne pose aucun problème », a souligné Birahim Seck.

Le coordonnateur du Forum Civil a également mis en lumière les tentatives du Parti démocratique sénégalais (PDS) et de Benno Bokk Yakaar (BBY) de créer une confusion en suggérant un lien entre la commission d’enquête parlementaire et un éventuel report des élections. « Cela doit être clairement dissipé », a-t-il ajouté.

Selon Birahim Seck, un décret a déjà été émis pour convoquer les Sénégalais à l’élection présidentielle, des dépenses ont été engagées, et la campagne électorale approche. « Il est impératif que cette élection se déroule comme prévu le 25 février, et nous devons cesser d’évoquer un report. Aucun lien ne peut être établi entre la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire et le report d’une élection prévue », a souligné le coordinateur du Forum Civil.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture

Verified by MonsterInsights