Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Bassirou Diomaye Faye : Nouvelles Accusations Judiciaires et Incertitudes sur sa…

Une situation délicate s’annonce pour Bassirou Diomaye Faye. Selon les informations rapportées par Libération dans son édition de ce mercredi, le juge Maham Diallo a décidé de fusionner les procédures judiciaires engagées à la rencontre d’Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye, suite à une requête du parquet.

De la même manière que le leader de Pastef, Bassirou Diomaye Faye est désormais poursuivi pour de multiples chefs d’accusation, notamment l’appel à l’insurrection, l’association de malfaiteurs, l’atteinte à la sûreté de l’État, le complot contre l’autorité de l’État, ainsi que des actes visant à nuire à la sécurité publique et à semer des troubles politiques graves, et enfin, l’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Le seul délit présume qui ne lui est pas imputé est le vol du téléphone de la gendarme.

Le journal souligne que cette avalanche d’accusations a pour conséquence immédiate que la justice n’est plus tenue de libérer Bassirou Diomaye Faye, qui approche des six mois de détention, le délai maximal en matière correctionnelle. Il avait été arrêté et incarcéré le 14 avril dernier. À présent, son dossier est passé au stade criminel, ce qui remet en question sa candidature potentielle en tant que remplaçant pour le cas où Pastef souhaiterait le désigner comme candidat.

Le journal souligne que cette avalanche d’accusations a pour conséquence immédiate que la justice n’est plus tenue de libérer Bassirou Diomaye Faye, qui approche des six mois de détention, le délai maximal en matière correctionnelle. Il avait été arrêté et incarcéré le 14 avril dernier. À présent, son dossier est passé au stade criminel, ce qui remet en question sa candidature potentielle en tant que remplaçant pour le cas où Pastef souhaiterait le désigner comme candidat.

Le journal souligne que cette avalanche d’accusations a pour conséquence immédiate que la justice n’est plus tenue de libérer Bassirou Diomaye Faye, qui approche des six mois de détention, le délai maximal en matière correctionnelle. Il avait été arrêté et incarcéré le 14 avril dernier. À présent, son dossier est passé au stade criminel, ce qui remet en question sa candidature potentielle en tant que remplaçant pour le cas où Pastef souhaiterait le désigner comme candidat.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights