Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Barthélémy Dias perd son mandat de député : Un coup dur pour la formation politique de Khalifa Sall

Barthélémy Dias, maire de Dakar, a été radié de l’Assemblée nationale, la plus haute instance législative du Sénégal. La Cour suprême a rejeté son pourvoi en cassation, confirmant sa condamnation à deux ans de prison dont six mois ferme pour coup mortel.

En vertu de l’article 51 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, un député condamné définitivement par la justice est radié de son mandat. Barthélémy Dias devient ainsi le deuxième député sénégalais à être radié en application de cet article, après Khalifa Sall en 2019.

La condamnation de Barthélémy Dias date de 2019. Il était accusé d’avoir porté des coups mortels à Ndiaga Diouf, un jeune homme de 24 ans, lors d’une altercation. Le maire de Dakar a toujours clamé son innocence, affirmant avoir agi en légitime défense.

La décision de la Cour suprême est un coup dur pour Barthélémy Dias, qui est une figure importante de l’opposition sénégalaise. Il perd son siège de député, mais conserve son poste de maire de Dakar.

L’avenir de Barthélémy Dias

Barthélémy Dias a annoncé qu’il allait faire appel de la décision de la Cour suprême. Il a également déclaré qu’il allait continuer à se battre pour la démocratie et les droits de l’homme au Sénégal.

Il est difficile de dire ce que l’avenir réserve à Barthélémy Dias. Si son appel est rejeté, il devra quitter son poste de maire de Dakar. Il pourrait également être emprisonné, mais il bénéficie d’une liberté provisoire.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture

Verified by MonsterInsights