Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Arrestations musclées de députés et d’un ex-capitaine de gendarmerie, l’opposition crie à la provocation

Dakar, le 6 février 2024 – La tension politique monte d’un cran au Sénégal après l’arrestation musclée, ce mardi, de plusieurs figures de l’opposition, dont les députés Abass Fall et Guy Marius Sagna, l’ex-capitaine de gendarmerie Seydina Oumar TOURE et le responsable de Frapp, Gérad Koita, lors d’une caravane de la coalition DiomayePrésident.

Caravane interdite et intervention musclée

La coalition DiomayePrésident avait prévu une caravane ce mardi au terrain Acapes des Parcelles Assainies. Mais les forces de l’ordre ont investi les lieux dès les premières heures du matin, avant même l’arrivée des militants, dispersant la foule par des tirs de grenades lacrymogènes.

Déploiement disproportionné de la force

Les députés Abass Fall et Guy Marius Sagna, qui tentaient de rejoindre leurs camarades, ont été arrêtés de manière brutale par les forces de l’ordre. Guy Marius Sagna a été extrait de force de son véhicule par des éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP), tandis que le véhicule d’Abass Fall a été forcé par les policiers.

Entrave à la liberté de la presse

Des journalistes de Sans Limites, qui filmaient la scène depuis un immeuble, ont été sommés par les policiers de quitter les lieux, illustrant une nouvelle fois l’entrave à la liberté de la presse.

Un test pour la démocratie sénégalaise

Le Sénégal, considéré comme un havre de paix et de démocratie en Afrique de l’Ouest, est à un tournant crucial de son histoire. La gestion de cette crise politique par les autorités sera déterminante pour l’avenir du pays et sa réputation sur la scène internationale.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights