Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Après Abdou Latif Coulibaly, Awa Marie Coll Seck du Comité national de l’ITIE, claque la porte

Dans un retournement de situation fracassant, le Professeur Awa Marie Coll Seck, nommée à la tête du Comité national de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) le 8 avril 2019, a annoncé sa démission de son poste. Cette décision, survenue dans un climat de turbulences politiques, a secoué les cercles dirigeants.

Le contexte de cette démission est marqué par l’agitation politique suite à l’adoption par l’Assemblée nationale d’une loi repoussant l’élection présidentielle au 15 décembre 2024. Cette mesure a déclenché un flot de réactions, exprimant déception, désapprobation et même indignation.

Abdoulatif Coulibaly, manifestant sa déception, n’a pas mâché ses mots : « Ce que Macky Sall a fait est pire qu’un troisième mandat », a-t-il déclaré sur RFI. Zahra Iyane Thiam a également vivement critiqué cette décision en affirmant que « le plus important n’est pas de faire partie d’un gouvernement mais de prendre parti pour son peuple ». Même Youssou Ndour, l’un des proches collaborateurs de Macky Sall, a exprimé son indignation à travers un communiqué de presse.

La démission de la Professeure Awa Marie Coll Seck est un événement majeur qui résonne comme un signal d’alarme au sein de la scène politique sénégalaise. Elle souligne les tensions croissantes et le désenchantement généralisé face aux décisions prises par les autorités en place.

Dakar24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights