Dakar24

L'Information un Droit, Vous Servir, notre Devoir

Accusé de viol sur un garçon de 13 ans à Pikine : Le communicateur traditionnel, Macoumba Mbaye, libéré sous contrôle judiciaire

Un revirement inattendu dans l’affaire de viol impliquant Macoumba Mbaye, un communicateur traditionnel de Pikine, a récemment secoué l’opinion publique. Alors qu’il avait été déféré au parquet pour des allégations d’abus sexuels sur un garçon de 13 ans, M. Mbaye a échappé à la détention. Selon le journal Les Echos, le mis en cause a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

« Dès sa libération, l’homme âgé a quitté la banlieue de Dakar pour se réfugier dans son village natal, situé dans une ville religieuse du pays », révèle le journal.

M. Mbaye, un communicateur traditionnel de renom, avait été appréhendé par la police suite à des accusations d’actes contre nature et de viol présumé sur un garçon de 13 ans, identifié comme M. D.

Selon les informations, l’incident se serait déroulé au complexe culturel Léopold Sédar Senghor, où le présumé agresseur aurait sollicité la victime pour lui acheter une boisson dans un magasin voisin.

Le journal ajoute : « Au retour du garçon, le vieil homme aurait saisi l’opportunité pour l’entraîner dans un coin obscur du complexe. C’est là qu’il aurait eu des rapports sexuels non consentis avec le mineur, le menaçant de représailles en cas de dénonciation. »

De retour chez lui, M. D. a fait part de l’incident à ses parents, qui ont immédiatement porté plainte auprès des autorités et emmené leur enfant à l’hôpital pour un examen médical. En attendant les résultats de cet examen, le mis en cause a été placé en garde à vue.

Il est à noter que Macoumba Mbaye est un individu déjà connu des services de police pour des infractions similaires, comme l’indique Les Echos. Le journal rapporte même qu’une délégation de communicateurs traditionnels s’est rendue au commissariat d’arrondissement de Pikine pour exprimer leur soutien à leur collègue.

Dakar24.net

Droit Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Poursuivre la lecture

Verified by MonsterInsights