ACTUALITE MEDIAS

Mamadou Thior interpelle les nouvelles autorités sur la convocation des journalistes par la Section de recherche

Mamadou Thior, président du Conseil pour l’Observation des Règles d’Éthique et de Déontologie dans les médias au Sénégal (CORED), s’est exprimé suite à l’intervention des agents de la Section de recherche (SR) dans les locaux de D-média. Cette opération a entraîné la convocation de Pape Moussa Traoré, directeur de publication du journal La Tribune, en raison d’un article sur la nomination du Général Souleymane Kandé à New Delhi comme attaché militaire. Lors de l’émission “Jury du dimanche” sur I-radio le 2 juin, M. Thior a critiqué le fait que le CORED ait été ignoré.

«Concernant l’incident impliquant nos deux confrères arrêtés, il aurait été judicieux de consulter le CORED. Nous l’avons signalé aux autorités compétentes. Il est possible que les nouvelles autorités ne soient pas encore familières avec nos procédures, mais nous sommes prêts à leur expliquer. Nous l’avons fait avec le précédent régime, qui a compris l’importance de passer par le CORED. Nous disposons d’un tribunal interne pour traiter nos affaires, et il est bien plus redouté par les professionnels des médias d’être jugés par leurs pairs. Un bon journaliste préfèrerait aller en prison plutôt que d’être condamné par ce tribunal. C’est un stigmate pour un professionnel des médias », a déclaré Mamadou Thior.

L’invité de l’émission a également souligné que ce type d’intervention ternit l’image du Sénégal. « Les nouvelles autorités doivent comprendre ce mécanisme. Nous leur expliquerons que convoquer des journalistes ou les emprisonner ne fait qu’endommager l’image du pays et se révèle contre-productif. Des instances internes existent pour résoudre ces problèmes et peuvent imposer des sanctions sévères, allant de l’avertissement au retrait temporaire ou définitif de la carte nationale de presse », a-t-il ajouté.

M. Thior a par ailleurs précisé que même une réprimande peut empêcher l’obtention de la carte nationale de presse. « Nous avons renforcé le rôle du CORED dans l’attribution de cette carte. Le CORED intervient en amont en délivrant un quitus, sorte de casier judiciaire, qui atteste qu’un candidat est éligible. Si le quitus n’est pas inclus dans le dossier, celui-ci est rejeté. Cela démontre l’importance du rôle du CORED », a-t-il conclu.

Dakar24.net

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

ACTUALITE POLITIQUE

3e Mandat : Macky Sall donne rendez-vous ce lundi pour éclairer les sénégalais sur sa position 

Le Président de la République Macky Sall a annoncé un discours à la nation ce lundi 3 juillet 2023 pour
ACTUALITE POLITIQUE

Convocation à la Sûreté urbaine: Birame Soulèye Diop s’excuse pour ses propos

Après la nouvelle de sa convocation, l’administrateur général du parti Pastef présente ses excuses dans une vidéo. Birame Soulèye Diop

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading