ACTUALITE SOCIETE

Révélation poignante sur le décès de Daba Diouf Badji : Guy Marius Sagna témoigne et interpelle l’État

Le militant et député engagé, Guy Marius Sagna, a rendu un hommage vibrant à Daba Diouf Badji, décédée tragiquement ce lundi en France. Épouse du gendarme disparu Didier Badji depuis le 18 novembre 2022 dans des circonstances mystérieuses, elle était louée comme une brillante étudiante. Marius Sagna révèle les détails poignants entourant sa disparition, dépeignant une femme admirable qu’il considérait comme une sœur.

“Daba a lutté courageusement contre un cancer, une bataille qu’elle a menée jusqu’à la victoire. Tombée malade à la fin de janvier, elle nous a quittés aujourd’hui, le jour de son anniversaire où elle aurait dû célébrer ses 45 ans”, a partagé Guy Marius Sagna, exprimant son chagrin pour cette perte personnelle.

“Il est essentiel de rappeler qui était Daba Diouf Badji : une femme remarquable, brillante étudiante et médecin dévouée à Mbour, puis en France où elle travaillait jusqu’à son décès”, a-t-il ajouté avec émotion.

Guy Marius Sagna révèle que Daba a succombé à son combat contre le cancer, une maladie qu’elle a affrontée avec détermination jusqu’à son dernier souffle. “Quelle douleur !”, s’est-il attristé, partageant le fardeau que portent ses enfants, constamment tourmentés par la question lancinante : “Où est notre père, Didier Badji ?”

Le député a exprimé ses sincères condoléances à la famille endeuillée, soulignant combien Daba était devenue une figure fraternelle pour lui. Il a partagé cette nouvelle bouleversante alors qu’il se rendait à l’Assemblée nationale pour présenter des initiatives parlementaires, dont une question écrite sur la discrimination subie par le mari de Daba, gendarme, ainsi que par elle-même et leurs enfants.

Rappelant ses précédentes déclarations sur la disparition mystérieuse de Didier Badji, Guy Marius Sagna a questionné l’absence de soutien de l’État envers Daba et ses enfants depuis près d’un an. Il s’est inquiété de l’impact psychologique et de la situation scolaire des enfants, confrontés quotidiennement à l’absence de leur père.

Pointant du doigt l’État du Sénégal, il a dénoncé le silence et l’absence de soutien, imposant ainsi une double peine à la famille déjà éprouvée par la disparition de Didier Badji.

“Quelle valeur accorde-t-on à la vie d’un gendarme et de sa famille au Sénégal ?” s’est-il interrogé, appelant à un respect, une admiration et un soutien envers Daba Diouf Badji, qui mérite des réponses et un appui de la part de l’État.

“Daba, ma sœur, repose en paix ! Tu vas énormément nous manquer”, a-t-il conclu, exprimant le vide laissé par son départ.

Dakar24.net

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

ACTUALITE POLITIQUE

3e Mandat : Macky Sall donne rendez-vous ce lundi pour éclairer les sénégalais sur sa position 

Le Président de la République Macky Sall a annoncé un discours à la nation ce lundi 3 juillet 2023 pour
ACTUALITE POLITIQUE

Convocation à la Sûreté urbaine: Birame Soulèye Diop s’excuse pour ses propos

Après la nouvelle de sa convocation, l’administrateur général du parti Pastef présente ses excuses dans une vidéo. Birame Soulèye Diop

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading