ACTUALITE POLITIQUE

Présidentielle 2024 : La coalition Diomaye Président exige la libération de son candidat

Dakar, le 18 février 2024La coalition Diomaye Président monte au créneau et exige la libération immédiate de son candidat, Bassirou Diomaye Faye, incarcéré depuis avril 2023. Cette détention est perçue comme une violation du principe d’égalité de traitement entre les candidats à la présidentielle, reportée au 15 décembre prochain.

“Tous les candidats doivent être soumis au principe constitutionnel de l’égalité de traitement”, martèle la coalition dans un communiqué. “C’est pourquoi la libération sans délai de Bassirou Diomaye Faye est une exigence populaire et respectueuse de la Constitution.”

La coalition rappelle également la nécessité de libérer urgemment Ousmane Sonko, autre figure de l’opposition emprisonnée depuis juillet 2023.

L’ombre des prisonniers politiques sur la présidentielle

La question des prisonniers politiques plane sur la prochaine présidentielle sénégalaise. Si le régime de Macky Sall nie leur existence, la coalition Diomaye Président et la Raddho, une organisation de défense des droits humains, affirment que plusieurs personnes sont injustement incarcérées.

“Cette vague de libérations ne doit pas nous faire oublier que la plupart des personnes qui ont retrouvé aujourd’hui la liberté avaient été arbitrairement arrêtées et illégalement détenues dans des conditions extrêmement inhumaines”, souligne la Raddho.

L’Union européenne appelle à l’égalité de traitement

Fin janvier, l’Union européenne a insisté sur l’importance pour tous les candidats de faire campagne en toute égalité. La libération de Diomaye Faye et d’autres prisonniers politiques est un élément crucial pour garantir un scrutin équitable et transparent.

Le Sénégal en crise politique

Le report de la présidentielle a provoqué une crise politique au Sénégal. Le Conseil constitutionnel a invalidé cet ajournement et exigé que le scrutin se tienne “dans les meilleurs délais”. Le président Macky Sall s’est engagé à respecter cette décision, mais la date de la présidentielle n’a pas encore été fixée.

Un enjeu crucial pour la démocratie sénégalaise

La libération des prisonniers politiques et le respect de l’égalité de traitement entre les candidats sont des enjeux cruciaux pour la démocratie sénégalaise. La présidentielle de 2024 s’annonce comme un test important pour le pays, et la communauté internationale observera attentivement son déroulement.

Dakar24.net

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

ACTUALITE POLITIQUE

3e Mandat : Macky Sall donne rendez-vous ce lundi pour éclairer les sénégalais sur sa position 

Le Président de la République Macky Sall a annoncé un discours à la nation ce lundi 3 juillet 2023 pour
POLITIQUE

Candidature de Khalifa Sall : Barthélémy Dias lance un appel aux socialistes

C’est au tour de Barthélémy Dias de plaider pour un scrutin inclusif au Sénégal. Le maire de la ville de

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading