JUSTICE POLITIQUE

Fixation de la date de la présidentielle : Le FC 25 saisit le Conseil constitutionnel, face au mutisme de Macky Sall

Dakar, 26 février 2024Le bras de fer continue entre le président Macky Sall et les 16 candidats de l’opposition regroupés au sein du collectif FC 25. Alors que le chef de l’Etat a convié les acteurs politiques à un dialogue national les 26 et 27 février pour discuter de la date du scrutin, le FC 25 a décidé de passer à l’offensive en saisissant le Conseil constitutionnel.

C’est Mame Boye Diao, un des membres du collectif, qui a déposé ce lundi 26 février une requête “aux fins de constater et de remédier à la carence du Président de la République qui s’abstient de fixer la date de l’élection présidentielle en refusant ainsi de donner plein effet à la décision du Conseil Constitutionnel n°1/C/2024 du 15 février 2024”.

Pour rappel, le Conseil constitutionnel avait, dans sa décision du 15 février, demandé au président Macky Sall de fixer la date de l’élection présidentielle “au plus tard le 25 février 2024”. Mais, à la surprise générale, le chef de l’Etat a décidé de reporter le scrutin à une date ultérieure, sans en préciser la date.

Le FC 25, qui dénonce un “manque de respect envers le peuple sénégalais” et une “violation de la Constitution”, a décidé de prendre les choses en main en saisissant le Conseil constitutionnel. La requête, enregistrée sous le numéro 45/E/24, vise à contraindre le président Macky Sall à fixer la date du scrutin dans les plus brefs délais.

Le document de récépissé de dépôt mentionne les pièces suivantes fournies par Mame Boye Diao à l’appui de sa requête :

  • La liste des membres et personnalités membres de Aar Sunu Élection;
  • Le communiqué de presse de la présidence de la République, du 16 février 2024;
  • Le communiqué de presse de FC 25, du 18 février 2024;
  • Le communiqué de presse du FC 25 , du 20 février 2024;
  • Une clé USB.

Le FC 25, qui a décidé de boycotter le dialogue national initié par Macky Sall, attend désormais la décision du Conseil constitutionnel. Le peuple retient son souffle.

Reste à savoir si le Conseil constitutionnel donnera raison au FC 25 et contraindra Macky Sall à fixer la date de la présidentielle. La réponse dans les prochains jours.

Dakar24.net

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

ACTUALITE POLITIQUE

3e Mandat : Macky Sall donne rendez-vous ce lundi pour éclairer les sénégalais sur sa position 

Le Président de la République Macky Sall a annoncé un discours à la nation ce lundi 3 juillet 2023 pour
POLITIQUE

Candidature de Khalifa Sall : Barthélémy Dias lance un appel aux socialistes

C’est au tour de Barthélémy Dias de plaider pour un scrutin inclusif au Sénégal. Le maire de la ville de

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading