MEDIAS SOCIETE

Le Journaliste Ayoba Faye menacé : La CAP monte au créneau et exige la protection de l’Etat

Dakar, le 27 janvier 2024 – La Coordination des associations de presse (CAP) s’est insurgée ce vendredi contre les “menaces, intimidations et injures” proférées à l’encontre du journaliste Ayoba Faye, rédacteur en chef du journal en ligne Pressafrik.com.

Un climat hostile à la liberté de la presse

Dans un communiqué, la CAP dénonce “ces pratiques d’un autre âge” qui “commencent à prendre de l’ampleur” au Sénégal. L’organisation pointe du doigt l’attitude de certains militants de partis politiques qui, selon elle, “n’honorent guère la démocratie sénégalaise”.

Appel à la responsabilité des leaders politiques

La CAP exhorte les différents candidats et partis politiques à rappeler à l’ordre leurs militants et à les sensibiliser au respect de la liberté d’expression et de la liberté de la presse.

Soutien à Ayoba Faye et interpellation de l’Etat

La CAP exprime son soutien indéfectible à Ayoba Faye et appelle l’Etat à “prendre ses responsabilités pour mettre un terme à ces pratiques et protéger les professionnels des médias dans l’exercice de leurs fonctions”.

Un contexte préoccupant

Les attaques contre Ayoba Faye interviennent dans un contexte de tensions politiques accrues au Sénégal. La CAP rappelle que “le rôle des journalistes est d’informer et d’analyser les faits, et qu’ils ne sauraient être la cible de menaces ou d’intimidations”.

En conclusion, la CAP lance un appel solennel à l’Etat et aux leaders politiques pour qu’ils prennent les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des journalistes et le respect de la liberté de la presse au Sénégal.

Dakar24.net

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

JUSTICE SOCIETE

Contre Mame Mbaye Niang : Les avocats de Sonko manœuvrent avec brio pour sauver sa candidature

Les avocats de Ousmane Sonko déploient des efforts considérables pour maintenir leur client sur la liste des candidats potentiels à
ACTUALITE MEDIAS

Le gouvernement sénégalais dénonce la partialité de la couverture médiatique de France 24

Le gouvernement du Sénégal a vivement critiqué la chaîne de télévision France 24, l’accusant de diffuser une couverture médiatique partiale

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading