JUSTICE SANTE

Me Ciré Clédor Ly Tire l’Alarme sur la Détérioration de la Santé d’Ousmane Sonko

Le Président Ousmane Sonko a connu une détérioration significative de son état de santé au cours de la nuit passée. Selon les déclarations de Maître Ciré Clédor Ly, l’accès à Sonko a été refusé à la fois à ses avocats et à son médecin personnel. Les problèmes de santé de Sonko, dont un taux de glycémie élevé et le début d’une insuffisance rénale, se sont aggravés, le plongeant dans une léthargie profonde tout au long de la journée du 22 août.

Maître Ciré Clédor Ly, avocat et membre du collectif de défense du Président Ousmane Sonko, soulève les inquiétudes concernant la dégradation de la santé de son client au cours de la nuit dernière. Il déplore que ni les avocats de Sonko ni son médecin personnel n’aient été autorisés à lui rendre visite. Ly rappelle que suite à une perte de connaissance, Sonko a été évacué de la prison de Sebikhotane pour être interné au pavillon Teranga de l’hôpital principal, mais sa vie reste clairement en danger.

Malgré la détérioration continue de son état, des ordres auraient été donnés pour son retour en prison, loin de l’hôpital. Les avocats de Sonko ont vivement contesté cette décision, invoquant le droit à la santé, l’obligation d’assistance envers une personne en danger et la responsabilité inhérente à mettre la vie d’autrui en péril. Certains de ses problèmes de santé, tels que le taux élevé de glycémie et le début d’insuffisance rénale, n’avaient pas été traités. C’est dans ce contexte que le Président Sonko a replongé dans le coma et a été transféré en urgence en réanimation.

“Lorsqu’il a retrouvé conscience, il m’a informé de la paralysie de la moitié gauche de son corps. Il a également souffert des multiples injections reçues pour des perfusions d’urgence”, déclare l’avocat.

Son état s’est encore détérioré au cours de la nuit dernière, le plongeant dans un état léthargique tout au long de la journée du 22 août. “En le quittant hier, j’étais profondément préoccupé. J’ai donc alerté le public sur l’urgence de sa libération, d’autant plus qu’il est un candidat sérieux à l’élection présidentielle dans 7 mois. 

Les épreuves qu’il endure, ainsi que le danger imminent pour sa vie face à l’indifférence des détenteurs du pouvoir, resteront gravés dans l’histoire. Quand leur règne prendra fin, qu’ils ne se retranchent pas derrière l’État de droit ou d’autres principes fondamentaux”, déplore Maître Ly.

Il en appelle donc aux autorités pour qu’elles examinent l’état de santé du Président Sonko et prennent des mesures pour le libérer. Sa vie est en jeu. La situation de Cheikh Bara Ndiaye et Hannibal Djimme, également en réanimation depuis plusieurs jours, suscite également des inquiétudes. 

Bassirou Diomaye Faye, Amy Dia Fadilou Keita et Maimouna Diéye, entre autres, n’ont-ils pas également droit à un jugement dans des délais raisonnables ou à une libération, conformément aux exigences du pacte international relatif aux droits civils et politiques ? Maître Ciré Clédor Ly, avocat et membre du collectif de défense du Président Ousmane Sonko, conclut en affirmant que l’abus de pouvoir a atteint ses limites.

Dakar24.net

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

JUSTICE POLITIQUE

Diffamation contre un chef d’État étranger : Birame Souleye Diop en garde à vue à la SU

Convoqué ce mercredi sur instruction du Procureur de la République à la suite des propos tenus mardi au cours d’un
JUSTICE SOCIETE

Contre Mame Mbaye Niang : Les avocats de Sonko manœuvrent avec brio pour sauver sa candidature

Les avocats de Ousmane Sonko déploient des efforts considérables pour maintenir leur client sur la liste des candidats potentiels à

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading