Dakar24 ACTUALITE,SOCIETE Un navire révolutionnaire de la marine nationale sénégalaise contre les attaques aériennes

Un navire révolutionnaire de la marine nationale sénégalaise contre les attaques aériennes


Le Sénégal a récemment accueilli son tout premier navire de guerre lance-missiles, doté d’une capacité exceptionnelle à opérer en eaux profondes et à contrer les attaques aériennes.

Ce navire-patrouilleur de haute mer, nommé OPV Walo, a été officiellement remis aux autorités de la marine nationale par le capitaine de frégate Youssou Ly, lors d’une cérémonie de livraison organisée ce vendredi.

Le capitaine Ly a expliqué : « Ce qui fait l’innovation de ce navire, c’est que les armes et les équipements dont nous disposons nous permettent de traiter les cibles aériennes. Nous avons acquis des canons qui nous autorisent à opérer en profondeur et à tirer sur de plus longues distances. »

« Nous disposons de missiles capables de neutraliser les menaces en surface et les menaces aériennes. En termes de défense antimissile, nous avons des canons de petit calibre qui assurent la protection rapprochée du navire », a précisé le commandant Ly.

En ce qui concerne les autres capacités du navire, celui-ci est capable de « prendre totalement le contrôle d’une zone. Cela signifie être en mesure de surveiller tout ce qui y entre et d’en connaître les activités, d’écouter les communications, de recueillir des renseignements afin d’intervenir si nécessaire », a-t-il expliqué.

Quant aux caractéristiques techniques du navire, il a été mis à l’eau en 2021 et a été mis en service lors du changement de pavillon le 2 juin dernier. Il mesure 63 mètres de long sur 9,50 mètres de large. Son tirant d’eau émergé est d’environ 3,2 mètres et son tirant d’air atteint 22 mètres.

« Le navire a un déplacement d’environ 680 tonnes et peut transporter jusqu’à 103 000 litres de gazole », a ajouté le commandant du navire.

« Nous disposons d’une autonomie en eau suffisante pour mener des opérations ininterrompues pendant 21 jours, ainsi que de vivres pour la même période, afin d’assurer des missions de longue durée », a expliqué le capitaine de frégate Ly.

Le commandant du navire a souligné que ce nouveau navire est un véritable pionnier en matière de lutte contre le changement climatique. « Il s’agit d’un navire respectueux de l’environnement. Notre proposition est hybride, ce qui signifie que nous pouvons naviguer à la fois en mode électrique et en mode diesel », a-t-il précisé. Selon lui, le mode électrique permet d’atteindre des vitesses réduites sans pollution, tandis que le mode diesel est utilisé pour des vitesses allant jusqu’à 21 km/h sur de plus longues distances.

L’équipage du navire est composé de 37 personnes, dont 24 sous-officiers mariniers, 8 marins et 5 officiers, dont 3 femmes.

Le commandant Ly a assuré que le navire remplira les missions classiques de la marine, mais avec des capacités considérablement accrues par rapport aux autres navires de guerre.

« Nous effectuerons des missions de défense de l’intégrité du territoire à partir de la mer, ainsi que des missions de service public, de sauvetage en mer, de contrôle des données, et bien d’autres missions de surveillance », a déclaré Youssou Ly. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights