La lettre innatendue d’Ismaïla Madior Fall qui met un terme définitif au projet de révision de l’article

Dans une décision qui fait suite à de vifs débats, le gouvernement sénégalais a finalement choisi d’abandonner son projet de modification de l’article 87 de la Constitution.

Après les prises de parole du Dr Malick Diop et de Me Oumar Youm, tous deux députés de la majorité présidentielle, c’est au tour du ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, d’agir. Il a récemment envoyé une lettre au président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, l’incitant à retirer le texte controversé.

Dans cette correspondance dont Dakar24 a obtenu une copie, le Garde des Sceaux écrit notamment : « Monsieur le Président, je me permets de vous adresser cette lettre afin de retirer les modifications prévues à l’article 87 de la Constitution. »

Il convient de rappeler que ces amendements visaient à supprimer le deuxième alinéa de cet article, qui impose un délai de deux ans avant de pouvoir éventuellement dissoudre l’Assemblée nationale par le président de la République. 

La Rédaction 

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Dakar24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Verified by MonsterInsights