JUSTICE POLITIQUE

Diffamation contre un chef d’État étranger : Birame Souleye Diop en garde à vue à la SU

Convoqué ce mercredi sur instruction du Procureur de la République à la suite des propos tenus mardi au cours d’un point de presse de « Yewwi Askan Wi », le député Birame Souleye Diop est finalement placé en position de garde à vue. Ce, au terme de son face-à-face avec les enquêteurs de la Sûreté urbaine (Su) du Commissariat central de Dakar.

Selon Me Moussa Sarr, un de ses avocats, le maire de Thiès-Nord est poursuivi pour « diffamation commise par un membre de l’Assemblée nationale contre un chef d’État étranger de nature à saper les relations diplomatiques de l’État, discrédit sur une institution de la République ».

Ce délit est prévu et puni par l’article 254 du Code pénal sénégalais relatif à l’offense au chef de l’État et la loi n°2977/87 d’août 1977 qui dispose: «L’offense commise publiquement envers les chefs d’État étrangers, les chefs de gouvernement étrangers et les ministres d’un gouvernement étranger sera punie d’une peine d’emprisonnement de six mois à deux ans ».

La sortie du président du groupe parlementaire de « Yewwi Askan wi » a suscité de vives réactions, notamment du côté de la société civile.

Le Forum civil et le Forum du justiciable ont tous dénoncé vigoureusement des « propos irresponsables » et « inacceptables » de M. Diop, invitant à plus de responsabilité et surtout « au respect des fondamentaux de l’Etat de droit ».

Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, le député et responsable du parti Pastef (opposition) a admis que ses propos ont été au-delà de ses intentions, non sans présenter ses plates excuses au chef de l’Etat, Macky Sall.

 « Voudrais-je présenter mes sincères excuses au Président de l’Apr Macky Sall et à toutes les personnes qui ont été offusquées par mes paroles relativement à l’empoisonnement. En conséquence, je les retire », a regretté Birame Souleye Diop.

Avatar

Redaction2023

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

ACTUALITE POLITIQUE

3e Mandat : Macky Sall donne rendez-vous ce lundi pour éclairer les sénégalais sur sa position 

Le Président de la République Macky Sall a annoncé un discours à la nation ce lundi 3 juillet 2023 pour
POLITIQUE

Candidature de Khalifa Sall : Barthélémy Dias lance un appel aux socialistes

C’est au tour de Barthélémy Dias de plaider pour un scrutin inclusif au Sénégal. Le maire de la ville de

En savoir plus sur Dakar 24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading