Rationalisation des dépenses publiques : Les députés prennent le contrepied de Macky SALL

Les députés qui semblent être inspirés par les réformes du Président SALL sont aussi en train de concocter les leurs.

C’est ainsi qu’ils envisagent de modifier le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. En outre, à en croire le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY), il est prévu de faire passer de 11 à « 13 ou 14″ le nombre de commissions parlementaires. Selon Aymérou GNINGUE, repris par l’APS, une « commission restreinte composée de députés de la majorité et de l’opposition s’est accordée sur la nécessité » de cette augmentation.

Pour le patron des députés de la majorité, de « nouvelles réalités » font que l’Assemblée nationale doit désormais adopter une approche « fine, beaucoup plus spécialisée » des choses, en lien avec les enjeux des questions minières, pétrolières et environnementales.

Seulement, l’application de cette réforme va gonfler le budget l’Assemblée nationale. Etant entendu que le président d’une commission, tout comme ses autres membres, a un traitement particulièrement privilégié. Et, ainsi, sans faire un travail remarqué, les députés portent sacré  coup à la rationalisation des dépenses publiques prônée par le président SALL.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here