Port du voile : l’Etat prend ses responsabilités et menace de fermer Jeanne d’Arc…

epa03127462 Senegalese opposition presidential candidate and former prime minister Macky Sall speaks during a press conference in Dakar, Senegal 29 February 2012. Unofficial results from Senegal's presidential election suggest a run-off is likely with a close race between incumbent president Abdoulaye Wade and former Prime Minister Macky Sall who experts say is the favorite to win and become Senegals next president. EPA/NIC BOTHMA

L’État du Sénégal menace de fermer l’Institution Sainte Jeanne d’Arc ou de la placer sous administration provisoire suite à ce qui est convenu d’appeler l’affaire de l’interdiction du port du voile. Selon le journal Les Échos, qui donne l’information, la direction de l’Isja, qui campe sur sa position de faire respecter son règlement intérieur, refuse de céder à la pression des autorités. L’école demande notamment à l’État de conseiller aux 26 familles concernées par la mesure, soit 2% de l’effectif, d’aller voir ailleurs, d’autant plus que des places leur ont été réservées aux Maristes. Il s’agit de 23 Libanaises et 3 sénégalaises sur un total de 1740 élèves. Une rencontre de la dernière chance est prévue cet après-midi entre les autorités de l’État et la direction de l’Isja.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here