Les Imams Autour De Thione Pour Laver Le Petit Ballago, « Je réitère mes propos, je n’ai envoyé personne pour une médiation avec Wally Seck »

 Tout juste après le point de presse organisé chez Thione Seck, imam Kanté a réagi au micro de Igfm pour soutenir qu’il e regrette rien et n’a envoyé personne pour une médiation avec Wally Seck.

« Je réitère mes propos. Je n’ai délégué personne et je n’ai demandé de médiation à personne. Je ne n’excuse de rien et personne ne peut parler à mon nom », réagit-il, un peu énervé.

Thione SECK n’entend pas laisser son fils affronter seul la vindicte populaire.

Face à la presse ce lundi, il est revenu à la charge, décidé à en découdre avec ceux qui s’en prennent à Waly. Seulement, à l’entame de ses propos, le lead-vocal du « Raam Daan » a tenu à faire une précision.

« Ce n’est pas moi qui ai organisé cette conférence de presse », déclare-t-il avant de présenter l’imam DIENE, Secrétaire général de l’association des imams du Sénégal, initiateur du face-à-face avec la presse. Prenant la parole, ce dernier indique avoir pris son bâton de pèlerin en tant que modérateur de la société recherchant la paix entre deux citoyens de même religion. Selon imam DIENE, c’est pour les SECK à « retirer la plainte pour mettre fin à cette polémique qui ne cesse d’enfler ».

Assurant que imam KANTE s’est trompé, DIENE de moraliser : « Evitons de nous critiquer et de faire des jugements gratuits les uns des autres. Seul le bon Dieu qui conduit les évènements du monde est le plus juste des juges ».

Allant plus loin, Imam THIOUB qui assure que Thione SECK a bien éduqué ses enfants, soutient que Imam KANTE s’est trompé. Avant de laisser entendre que ce dernier n’a pas la preuve de ses accusations contre Waly SECK.

Après avoir demandé aux détracteurs de son fils, d’amener leur fille pour rester Waly SECK, le lead-vocal du « Raam Daan » semble être revenu à de meilleurs sentiments.

Face à la presse ce lundi, il a présenté ses excuses pour avoir fait une telle déclaration. Seulement, Thione SECK ne recule pas d’un iota dans la défense de son fils.

« On a fait du tort à Waly et à la famille », martèle-t-il  Selon Thione  SECK sa famille est la cible d’une cabale, d’un complot. Donnant l’exemple de son fils, Seydina Alioune SECK, il soutient que sa carrière de footballeur a été bousillée pour une affaire montée de toutes pièces. « Pendant deux mois, il a été retenu en prison », se désole-t-il.

Suffisant pour que Thione SECK déclare qu’il ne se laisserait plus faire. « Moi je ne peux pas enfanter un homosexuel », clame-t-il

S’adressant à Mame Matar GUEYE, de l’ONG Jamra, et Cie Ballago-père soutient qu’il est aussi déterminé qu’eux à combattre l’homosexualité. « S’il y a une marche contre les homosexuels, je serais en tête. Si vous ne m’informez pas, je ne vous le pardonnerais pas», leur dit-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here